Conférence « Les implications du partage de 1839 sur les questions de nationalité »

En 1839, la question de la nationalité, luxembourgeoise ou belge, se pose de façon centrale pour les habitants de l’ancien Grand-Duché, amenés à choisir entre le Royaume de Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg. Des lois, arrêtés et dispositions transitoires, belges et luxembourgeois, tenteront de résoudre le problème, mais il faudra attendre 1858 avant que la Chambre des députés ne tranche la question de savoir quelles catégories de personnes ont finalement acquis la nationalité luxembourgeoise au gré des souverainetés et des frontières changeantes du pays de 1795 à 1839. Au niveau individuel, la question se posera jusqu’à... aujourd’hui!

 Par Denis Scuto, le 13 avril à 18h30, en français. Entrée libre



Dernière mise à jour