Clefs de la forteresse

Le départ de la garnison prussienne en 1867 était exécuté en plusieurs phases. A chaque fois qu’un ouvrage ou un bâtiment était libéré, les clefs étaient remises aux autorités civiles. Les installations restaient fermées jusqu’à leur démolition ou réaffectation.

Les clefs présentées au musée proviennent des ouvrages les plus divers : réduits, lunettes, magasins à poudre, armoires à munitions, communications souterraines etc. Celles des magasins à poudre étaient fabriquées de préférence en laiton afin d’éviter les étincelles.

 

En général, les clefs sont poinçonnées du nom de l’installation et du lieu exact de la porte.

Dernière mise à jour