L'album "Grand Pont Adolphe à Luxembourg" de Bernhœft

Au début de l’année 1904, le photographe et éditeur luxembourgeois Charles Bernhœft (1859-1933) annonce la parution d’un album regroupant trente-sept phototypies qui montrent les différentes étapes de la construction du pont Adolphe. Bernhœft avait sélectionné les illustrations composant cet ensemble parmi les photographies qu’il avait réalisées durant les trois années précédentes, probablement à la demande des ingénieurs en charge de ce chantier exceptionnel sur le territoire de la capitale.

 La phototypie est un procédé de reproduction photomécanique qui permet de reproduire, à grand tirage et à faible coût, des images sans trame avec des noirs profonds et tous les dégradés de gris ainsi qu’avec une extrême précision dans les détails. La présentation des planches photographiques dans une reliure luxueuse rappelle les portfolios d’estampes si prisés des amateurs d’art.

 En composant une série d’images à partir de prises de vue réalisées dans le but de conserver une trace de l’avancée d’un chantier, Bernhœft fait valoir autant les qualités esthétiques que l’intérêt documentaire de ses photographies. L’album Grand Pont Adolphe à Luxembourg, destiné aux bibliothèques publiques et aux collectionneurs de la bourgeoisie aisée, se situe entre les commandes à finalité administrative des ingénieurs de la seconde moitié du XIXe siècle et les ensembles que réuniront au cours des années 1920 et 1930 les photographes documentaires.

Dernière mise à jour