Art Nouveau, Art Déco et Modernisme

Alors qu’en 1918 les villes en Flandre se reconstruisent sans recours à l’Art nouveau dans les zones centrales, ce style occupera des emplacements de choix à Luxembourg sur la place Guillaume, la place d’Armes et dans la Grand-Rue. De même, l’Art Déco s’affirme avec vigueur dans la rue Philippe II. Le modernisme caractérise les carrefours de l’avenue de la porte Neuve et de la rue du Fossé. La vocation de capitale de la CECA stimule l’architecture moderne. Luxembourg montre une certaine audace dans le recours à ces styles nouveaux. Le pays était libre de toute récupération politique de ces styles, signe d’ouverture de la société sur le nouveau.

Départ : Arcades du Cercle/Cité (Place d’Armes)
Arrivée : Casino Forum d’Art Contemporain (rue Notre-Dame)

En français

Dernière mise à jour